Partager

En plein milieu du désert du Néguev, le centre international pour l’agriculture de l’Arava accueille des étudiants du monde entier qui viennent y apprendre les fondamentaux.

Pour la première fois, des étudiants gambiens viennent se former en Israël. L’objectif pour ces apprentis est de revenir dans leur pays en véritables agriculteurs.

« Nous sommes en plein désert, nous n’avons pas beaucoup de ressources en eau. Si nous parvenons à pratiquer l’aquaculture ici, alors nos étudiants seront en mesure de le faire partout dans le monde », explique Hadit Kvitt, professeur d’aquaculture à l’Arava center.

« La Gambie n’est pas un pays spécialisé dans ce domaine. La différence dans le niveau de connaissances est donc assez importante, notamment avec celui des pays asiatiques », ajoute-t-elle.

L’agriculture est le secteur le plus important dans l’économie gambienne. Elle est l’un des domaines prioritaire de développement.

Le pays possède 558.000 hectares de terres arables de grande qualité, dont seulement 200.000 sont en cours de production agricole pluviale.

Il a donc un potentiel considérable pour les cultures irriguées avec l’eau potable provenant du Fleuve Gambie, de la collecte des eaux pluviales et d’eaux souterraines provenant de forages.

« Israël est une nation jeune qui s’est développée essentiellement au travers de l’agriculture. Soixante pourcent de la production proviennent du désert. C’est merveilleux », explique un étudiant gambien à i24NEWS.

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/afrique/1574159911-des-etudiants-de-gambie-formes-a-l-agriculture-en-israel

Partager