Partager

Porsche intensifie sa collaboration avec la société de technologie israélienne Tactile Mobility avec un investissement minoritaire. La société est l’un des leaders dans le domaine des «données tactiles» et est basée à Haïfa en Israel. En plus de Porsche, Union Tech Ventures et les investisseurs existants participent au tour d’investissement en cours. Tactile Mobility prévoit d’utiliser les fonds principalement pour renforcer son développement ainsi que ses activités de vente et promouvoir la collaboration avec d’autres constructeurs automobiles, prestataires de services de mobilité, ainsi que des municipalités et des autorités routières aux États-Unis, en Europe et en Asie.

Les données dites tactiles simulent le sens du toucher. Dans ce processus, un algorithme traite les données fournies par différents capteurs physiques déjà disponibles.

« La méthode de mobilité tactile nous aide à collecter des informations supplémentaires sur l’état des véhicules et des routes, qui vont au-delà des informations pouvant être obtenues avec les systèmes de capteurs classiques », explique Michael Steiner, membre du directoire de Porsche AG en charge de la recherche et du développement.

Une intégration dans les voitures de série est prévue pour le début de la prochaine décennie. Parmi d’autres cas d’utilisation, les données tactiles peuvent encore améliorer l’évaluation du coefficient de frottement entre les pneus et la surface de la route pendant le déplacement d’un véhicule. Un potentiel supplémentaire pour l’utilisation de la technologie réside également dans les applications d’entretien préventif et d’optimisation de la gestion de la batterie.

Dans une phase suivante de développement, le logiciel de Tactile Mobility peut fournir des données sur l’état même du véhicule, par exemple l’efficacité du moteur et des freins, ainsi que la consommation de carburant. Par conséquent, il est possible de tirer des conclusions sur l’état d’usure des différents composants du véhicule. Dans ce processus, les applications potentielles des données tactiles et de la détection vont au-delà des véhicules individuels au fur et à mesure que les informations sont analysées dans un système backend. Sur la base de ces informations, le logiciel est en mesure de déterminer les conditions de la route et d’identifier rapidement un changement d’état de la surface de la route afin de préparer d’autres véhicules du réseau de la flotte à de tels changements, par exemple en cas de chaussée glissante.

Source : 4legend & Israël Valley

Partager