Partager

Le Mikvé de Kadita. (Le mikvé est un bain rituel utilisé pour l’ablution nécessaire aux rites de pureté familiale dans le judaïsme. C’est l’un des lieux centraux de la vie communautaire juive, avec la synagogue et l’école juive).

Kadita est un village écologique fondé en Haute Galilée en 1988. Les fondateurs du village ont construit leurs maisons de leurs propres mains. Jusqu’à aujourd’hui, il ne possède ni réseau électrique, ni égouts, ni téléphone, ni infrastructure routière. Depuis 1999, il est considéré comme un écovillage.

Il y a quelques années, l’association Taharat Hamichpa’ha qui s’occupe de construire et de rénover des mikvaot dans tout le pays, a voulu lancer un projet de construction de mikvé à Kadita. Les responsables de l’association raconte à quel point le défi était de taille. Les habitants tenaient absolument à ce que le mikvé soit « écologique », depuis sa construction jusqu’à son fonctionnement.

Au départ, ils ne voulaient même pas faire entrer un tracteur pour creuser le trou nécessaire pour le bassin. L’association a été surprise de voir que les habitants avaient entrepris de le faire à l’aide d’outils rudimentaires et de la force de leurs bras.

Au bout de plusieurs mois de travail acharné, alors que le plus gros du travail avait été réalisé, l’association a enfin obtenu l’autorisation d’utiliser un tracteur pour finir.

Par ailleurs, à Kadita, il n’y a pas de constructions modernes, en béton, le mikvé ne devait donc pas avoir une apparence moderne, ni être conçu sur la base de certains matériaux.

Autre problématique : l’électricité. Il fallait trouver le moyen d’éclairer le mikvé et de chauffer l’eau sans y avoir recours…Taharat Hamichpa’ha a mis au point un système impressionnant de chauffage à l’énergie solaire.

Guitel Ben-Ishay (LPH)

Partager