Partager

« La France est et sera toujours aux côtés d’Israël et de sa sécurité ». La députée du parti La République en marche (LREM) Aurore Bergé a apporté son soutien mercredi à l’Etat hébreu sur ses réseaux sociaux, peu après la salve de roquettes tirées sur l’Etat juif depuis Gaza, en déclarant que « la France est et sera toujours aux côtés d’Israël et de sa sécurité ». « Israël est notre première ligne de front contre le terrorisme. Au nom du groupe d’amitié entre la France et Israël, j’exprime toute notre solidarité et tout notre soutien au peuple israélien », peut-on lire dans son message. De nombreux pays ont exprimé leur soutien à l’Etat juif, à l’instar de l’Estonie, la Slovénie, la République tchèque, l’Allemagne et le Royaume-Uni. (i24News)

LE PLUS. De nouvelles alertes à la roquette ont retenti jeudi matin dans le sud d’Israël, malgré l’entrée en vigueur d’un accord de cessez-le-feu à 05H30 heure israélienne (04H30 heure française) dans la bande de Gaza, ont indiqué une source égyptienne au fait de la médiation et un haut responsable du Jihad islamique.

LE PLUS. Le Premier ministre Benyamin Netanyahou s’est rendu mercredi au quartier général du commandement de l’armée israélienne dans le sud d’Israël pour des consultations sécuritaires et a menacé de reprendre les opérations d’assassinat contre les terroristes de Gaza.

« Les terroristes savent que nous pouvons nous en prendre à eux et nous le ferons pour quiconque tente de nous faire du mal. Ils savent que nous pouvons les atteindre dans leurs cachettes avec une précision chirurgicale », a déclaré Netanyahou, selon une déclaration de son bureau.

Netanyahou, qui n’est plus ministre de la Défense, a ajouté que les dirigeants de la défense avaient convenu des prochaines étapes.

Le nouveau ministre de la Défense, Naftali Bennett, a publié une déclaration contenant des menaces similaires.

« Chaque terroriste ou apprenti-terroriste sait qu’il a sur son dos un chronomètre pour la fin de sa vie », a-t-il affirmé, selon un communiqué.

Roquettes palestiniennes, ripostes israéliennes: la spirale de la violence est de retour et les sirènes d’alerte retentissent encore mercredi dans plusieurs villes israéliennes aux alentours de Gaza, dont Ashkelon, après de nouveaux tirs de roquettes.

Source : i24News
Partager