Partager

La France (Quai d’Orsay) a condamné mardi les récentes décisions des autorités israéliennes visant à permettre la construction de 2.342 de logements en Cisjordanie, ainsi que les travaux d’infrastructure à proximité de Bethléem.

“Ces décisions s’inscrivent dans un contexte préoccupant d’accélération de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est et sapent les conditions d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, fondée sur la solution à deux États”, a souligné la prorte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, Agnès von der Mühll qui s’exprimait lors d’un point de presse. La France appelle les autorités israéliennes à renoncer à ces projets comme à tous ceux qui remettraient en cause la solution des deux États, a-t-elle dit. Les autorités israéliennes avaient approuvé la semaine dernière la construction de 2.342 nouveaux logements.

La Cisjordanie est un territoire limité au nord, à l’ouest et au sud par la ligne d’armistice de la guerre israélo-arabe de 1948-1949 et à l’est par le Jourdain et la Mer Morte qui font frontière avec la Jordanie. Le territoire couvre une surface de 5 860 km² et est très majoritairement peuplé de Palestiniens.

 

Partager