Partager

« Nous avons toujours su que nous avons un pays où coulent le lait et le cyber, » a déclaré Netanyahu. Il semble que la France a bien compris le message de Bibi.

Un article Les Echos (extraits) : « Inspirée par Israël, l’idée d’un « campus cyber » fait son chemin en France En 2021, 500 à 700 opérationnels de la cybersécurité pourraient être réunis dans un même lieu, notamment par Orange, Atos, Thales et Capgemini.

LE PLUS. La cybersécurité est un enjeu de taille, dont l’intérêt est grandissant alors que l’IoT se déploie à toute vitesse et que la 5G pointe le bout de son nez, attisant les convoitises des attaquants informatiques du monde entier. Le directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), Guillaume Poupard, nous indique qu’un cyber campus français devrait sortir de terre d’ici l’année prochaine.

LE PLUS. Israël, deuxième pays au monde en matière d’exportation de cyber-sécurité Les exportations israéliennes de produits et services liés à la sécurité informatique, l’an dernier ont atteint plusieurs milliards de dollars soit environ 5% du marché mondial, soit plus que toutes les nations du monde à l’exception des Etats-Unis.

  • Ces données ont été publiées la semaine dernière lors d’une conférence internationale sur le sujet, à Herzliya. « Pour autant que l’industrie va, Israël est une superpuissance, » affirme Tal Steinherz, le directeur de la technologie de NBC. « Notre part du marché international est équivalente à toutes les nations du monde à l’exception des des États-Unis … Nous parlons de 5 % de toutes les exportations du monde, » a t-il dit.  Itzik Ben-Israël, major général à la retraite qui a présidé un groupe de travail sur le sujet, a déclaré qu’Israël aspire à conquérir 10% du marché mondial dans moins de cinq ans. D’ici là, MarketsandMarkets, un cabinet de recherche basé à Dallas, estime que le marché mondial devrait dépasser les 150 milliards de dollars. «Nous sommes déjà à 5 pour cent. Avec les capacités que nous avons maintenant, nos programmes et les partenariats qui sont prévus, je crois que cet objectif est réaliste à court termes. »

    Les exportations d’Israël dans le domaine du cyber représentent 3 fois les exportations des Royaumes-Unis dans le domaine. Les entreprises israéliennes ont soulevé l’an dernier des millions de dollars en financement des investissements, un chiffre qui représente 11% du capital global investi dans le domaine de la cybersécurité. Selon les données, 14,5 pour cent de toutes les entreprises du monde entier qui attirent des investissements liés à la cyber-sécurités sont israéliennes.

    L’industrie de la cyber-sécurité comprend 20 centres de recherche-développement d’entreprises financées par des multinationales et 200 entreprises en démarrage local. En parallèle, Israël investit des centaines de millions de shekels chaque année sur les infrastructures visant à transformer la ville du désert, Beersheva, en « plaque tournante de la cyber-sécurité mondiale. » L’effort implique la relocalisation de laboratoires nationaux, des unités de renseignement militaires et des organisations C4I, une nouvelle unité de cyber-sécurité, un nouveau parc industriel co-localisé avec l’Université Ben Gourion et un train à grande vitesse qui devrait raccorder la mer Rouge à Tel-Aviv.

    Par Dan Birenbaum – JSSNews

Partager