Partager

« Les médias français sont biaisés chaque fois que la question israélienne ou juive est évoquée ». Franz-Olivier Giesbert, journaliste et ancien rédacteur en chef du Figaro, a souligné samedi que l’antisionisme, c’est de l’antisémitisme, rapporte le Jérusalem Post.

Le célèbre écrivain a tenu ces propos lors d’un discours prononcé à la conférence iVision organisée par le département des activités de la diaspora de l’Organisation mondiale des sionistes (WZO), qui a eu lieu à Marseille ce week-end. Une partie de la conférence était consacrée à la montée de l’antisémitisme ces dernières années en France.

Giesbert a déclaré que l’antisémitisme « est un gros mot et que nous devons donc utiliser le terme antisioniste », indiquant clairement que les deux termes sont devenus interchangeables. « Nous devons préserver l’Histoire et la raconter telle qu’elle est, car certains la falsifient », a-t-il déclaré, faisant allusion aux antisémites et aux négationistes.

L’ancien rédacteur en chef a également affirmé que « les médias français sont biaisés chaque fois que la question israélienne ou juive est évoquée », ajoutant que c’est quelque chose que « nous devrions prendre en compte. » En France, les incidents antisémites étaient 76% plus élevés au premier semestre 2019 que lors de la même période en 2018.

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/1574011081-l-antisionisme-c-est-de-l-antisemitisme-ex-redacteur-en-chef-du-figaro

Partager