Partager

Bénéficiant d’un partenariat exceptionnel et du soutien des municipalités, entre autres, de Jérusalem et Tel Aviv, la Métropole de Nice Côte d’Azur et de la Région sud présentera début décembre la 4ème conférence Safe&Smart city qui réunira les décideurs politiques, les chefs d’entreprises et les innovateurs, des personnalités de premier plan à haute expertise, autour des questions de sécurité et de ville intelligente. Ambition affichée : «Better life, safer word and shared values».

Safe&SmartCity s’impose comme le rendez-vous privilégié des décideurs politiques européens et israéliens de premier plan (présidents de région, maires, présidents des grandes métropoles, parlementaires, gouvernement…) des experts de l’innovation, des chefs d’entreprise et des Start-Ups.

« Better life, safer world and shared values » (« qualité valeurs partagées »).Tous les domaines dont dépend la qualité de vie des citoyens, seront évoqués pour faire de cette conférence le lieu incontournable où s’imagine, se conçoit et se développe la ville sûre et intelligente de demain. Les différentes sessions de la conférence s’emploieront à analyser et répondre au mieux aux défis identifiés par nos participants.

L’édition 2019 de la conférence vise à réunir un écosystème aussi riche que varié, au sein duquel le citoyen, le décideur politique et l’entrepreneur sont tous parties prenantes. Tous ont un rôle à jouer pour encourager l’innovation, accompagner le développement des villes et participer à la modernisation de nos sociétés.

Arié Bensemhoum, directeur exécutif d’Elnet France, think-tank du dialogue stratégique entre la France et Israël, organisateur de la conférence, argumente que dans ce domaine, les énergies du politique, de l’entrepreneur et de l’innovateur doivent converger si on veut que le sujet avance réellement. « L’innovateur travaille à la technologie, le chef d’entreprise la met en œuvre et le politique lui donne un cadre, composé du caractère légal et de la vision de la société dans laquelle nous voulons vivre. «

Source : Var Matin & Israël Valley

 

 

Partager