Partager

Le Technion Institute of Technology et l’Université Bar-Ilan ont reçu une subvention de 25 millions de NIS du Conseil israélien de l’enseignement supérieur (CHE) afin de créer un centre national de recherche sur les transports intelligents, a annoncé mercredi le CHE.

Le nouveau centre contribuera à relier le secteur universitaire israélien au secteur des transports locaux et de la mobilité intelligente et devrait faire progresser la recherche dans ces domaines.

‍Plus tôt ce mois-ci, Via, une société de covoiturage basée à New York, a annoncé qu’elle s’associait à la société israélienne Dan Bus pour lancer «Bubble», un service de transport public intelligent dans la région de Tel Aviv.

Le service – qui entrera en service à la fin du mois – fournira un service de navette intelligent pour Tel Aviv, Givatayim et Ramat Gan.

Les utilisateurs pourront commander une navette depuis une application smartphone -Bubble-. Il leur sera ensuite demandé de se rendre à une gare routière à proximité – en fonction des conditions de circulation en temps réel et de la demande de service – où ils seront récupérés par un véhicule Bubble.

L’application permettra aux utilisateurs de suivre leur heure de prise en charge estimée et l’heure d’arrivée prévue à leur destination. Les passagers handicapés nécessitant un véhicule accessible pourront avertir la société par le biais de l’application.

À la fin de l’année dernière, l’Université Bar-Ilan a annoncé qu’elle commencerait à déployer en avril une navette électrique autonome pour transporter les étudiants et les visiteurs sur le campus.

La société française de véhicules autonomes, Navya, fournira la «navette autonome» pour l’initiative pilotée par le Centre d’impact sur les villes intelligentes de Bar-Ilan, qui vise à transformer le campus universitaire en un laboratoire urbain où les scientifiques et les fournisseurs de solutions peuvent tester leurs systèmes de ville intelligente.

Eytan Halon a contribué à ce rapport.

Source : The Jerusalem Post

Partager