Partager

Ashdod (sud d’Israël) lauréate du 2ème Prix Istanbul « Ville respectueuse de l’environnement ».

Le 24 nov. 2019 par Israël Science Info desk

Norbert Lipszyc, membre du comité scientifique d’Israël Science Info, attire l’attention de nos lecteurs sur une belle performance réalisée par la Ville d’Ashdod, située au sud d’Israël, qui vient de voir ses efforts couronnés pour son programme de protection de l’environnement. La ville côtière méditerranéenne d’Ashdod est lauréate de la deuxième édition du Prix Istanbul de la Ville respectueuse de l’environnement. Ashdod recevra le Prix 2019 lors d’une cérémonie le 4 décembre 2019 à Naples (Italie) dans le cadre de la 21e Réunion des Parties contractantes à la Convention de Barcelone (COP21).

Norbert Lipszyc est un grand spécialiste de la biodiversité et des énergies renouvelables. Il est également l’auteur de l’ouvrage de référence « Crise mondiale de l’eau : l’hydro diplomatie », aux Editions de Passy.

Composé des membres du Bureau des Parties contractantes à la Convention de Barcelone et de la Présidente de la Commission méditerranéenne du développement durable, le Jury a décidé d’attribuer le Prix à Ashdod à l’issue d’un examen approfondi des candidatures reçues de la part de six villes méditerranéennes.

Un appel à candidatures a été lancé de mai à septembre 2019, indiquant les critères de sélection et invitant les villes côtières méditerranéennes à participer. Les villes candidates ont été invitées à mettre en exergue les mesures concrètes prises et les progrès réalisés correspondant à différents critères regroupés en quatre catégories, à savoir : la protection de la nature et de la biodiversité ; l’environnement bâti (logement et urbanisme) ; la durabilité sociale, économique et culturelle ; et la gouvernance. Ces critères ont été définis conformément aux priorités du Plan d’action pour la Méditerranée et aux principes inscrits dans la Convention de Barcelone et ses protocoles.

Un comité technique composé de représentants du Programme des Nations Unies pour l’environnement/Plan d’action pour la Méditerranée (PNUE/PAM) – Secrétariat de la Convention de Barcelone, y compris les Centres d’activités régionales, et de trois experts indépendants a procédé à une évaluation minutieuse des candidatures sur la base des critères de sélection. L’exercice a abouti à la présélection de trois candidats. La ville d’Ashdod a finalement été nominée par le Jury comme lauréate, suivie de Crikvenica (Croatie). Hatay (Turquie) a obtenu la troisième place du podium.

La candidature d’Ashdod a présenté un ensemble de mesures de durabilité intégrées qui ont été décisives dans le processus de sélection. Ces mesures portent sur l’efficacité énergétique, les transports publics, la gestion optimisée de l’eau, y compris la réduction des fuites des réseaux de distribution, ainsi qu’une gestion efficace des déchets accompagnée par la réduction de l’enfouissement des déchets. La ville lauréate a également investi dans des programmes de sensibilisation du public afin d’encourager l’action citoyenne en faveur de la durabilité. Parmi les autres mesures audacieuses figurent la réduction des risques d’inondation et la protection du littoral. En effet, seuls quatre kilomètres du littoral de la ville sont urbanisés avec une zone de retrait de 100 mètres totalement respectée. La zone côtière fait en outre l’objet d’un suivi permanent visant à détecter les traces de pollution.

Suite à l’annonce de la ville lauréate par le Jury, le Coordonnateur du PNUE/PAM, M. Gaetano Leone, a déclaré que « les mesures prises par les autorités locales d’Ashdod pour réconcilier le développement avec la protection de l’environnement et pour protéger la zone côtière démontrent l’importance du rôle que les villes et gouvernements locaux peuvent jouer dans l’ancrage de la durabilité dans la région méditerranéenne ».

Financé par le Gouvernement de Turquie, le Prix Istanbul de la Ville respectueuse de l’environnement a été créé par une Décision de la 19e Réunion des Parties contractantes à la Convention de Barcelone et ses protocoles (COP19, Athènes, Grèce, février 2016), dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie méditerranéenne pour le Développement durable (SMDD).

Le Prix reconnaît et met en valeur les efforts des autorités locales, notamment en leur fournissant une plateforme régionale pour présenter leurs réalisations. Il vise également à instaurer une émulation parmi les villes méditerranéennes en faveur du développement durable
et dans l’intérêt de leurs citoyens et de la région dans son ensemble.

Dans sa première édition (2017), le Prix a été attribué à Izmir (Turquie).

https://www.israelscienceinfo.com/environnement/ashdod-sud-disrael-laureate-du-2eme-prix-istanbul-ville-respectueuse-de-lenvironnement/

Partager