Partager

Les services de sécurité israéliens collaborent actuellement avec leurs homologues indiens pour contrecarrer toute attaque potentielle pendant les fêtes juives, qui ont débuté la semaine dernière avec Rosh Hashana (le nouvel an juif) et se poursuivent jusqu’au dernier jour de Souccot, le 21 octobre, a rapporté vendredi Channel 12.

Les autorités indiennes ont notamment mis en garde les touristes juifs et israéliens contre un niveau de menace élevé d’attaque pendant la fête de Yom Kippour qui débute mardi soir.

Fin septembre, des agences de renseignement indiennes avaient déjà averti contre de potentiels actes terroristes visant les communautés juives et israéliennes en Inde pendant les vacances scolaires, se basant sur des renseignements émanant d’Al-Qaïda et d’autres cellules affiliées à l’État islamique.

Selon les sources des services indiens, les organisations terroristes cherchent à mener des attaques contre les Israéliens vivant dans le pays, après le soutien apporté par l’Etat hébreu à l’Inde pour l’abrogation de l’article 370 de la Constitution, qui accordait un statut spécial au Jammu-et-Cachemire.

De tels avertissements rappellent les attaques terroristes de 2008 à Mumbai, qui ont coûté la vie à 166 personnes, dont six Israéliens.

Source : i24News.

Partager