Partager
Standard Chartered vient de publier son Trade20 Index, l’étude qui identifie les 20 économies mondiales au plus fort potentiel de croissance commerciale. La Côte d’Ivoire (en tête) et le Kenya (3e) s’imposent, tandis que le Ghana (13e) leur emboîte bien le pas. Les détails.

Premier dans l’indice du commerce de Standard Chartered fraîchement publié, la Côte d’Ivoire apparaît comme le pays au plus fort potentiel de croissance commerciale future au monde. Le Kenya arrive troisième du Trade20 Index, derrière l’Inde et devant la Chine.

Pour arriver à ces conclusions, les experts de la banque britannique ont analysé 66 économies à travers le monde, dont 14 en Afrique. Le potentiel de croissance du commerce dans chacune de ces économies a été déterminé sur la base de trois critères. D’abord le dynamisme économique qui prend en compte la croissance du PIB, la croissance du volume des exportations, ensuite la préparation au commerce pour évaluer jusqu’à quel point le marché local dispose d’assises solides pour soutenir la croissance commerciale future. A ce niveau, les analystes ont notamment regardé la qualité des infrastructures, la pénétration du commerce électronique ou les conditions du doing business. Le troisième est spécifiquement celui de la diversification des exportations.

« Le Trade20 révèle que les principaux marchés de la région Asie-Pacifique, de l’Afrique et du Moyen-Orient affichent des progrès particulièrement impressionnants dans le potentiel de croissance du commerce. Les marchés émergents plus petits tels que la Côte d’Ivoire, le Kenya et Oman sont sur une trajectoire ascendante, progressant à partir d’un point de départ relativement bas », commente José Vinals, président de Standard Chartered.

Une croissance du PIB supérieure à 7% en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire doit son classement à la manière par laquelle elle passée, en l’espace de sept ans, d’une économie déséquilibrée par la crise socio-politique à l’économie la plus dynamique d’Afrique francophone. Même si la Côte d’Ivoire devra faire l’effort de maintenir un trend haussier de ses Investissements directs étrangers (IDE), les analystes de Standard Chartered s’attendent à ce que la croissance du PIB dans ce pays ouest-africain reste au-dessus des 7% au cours de la prochaine décennie.

https://afrique.latribune.fr/economie/2019-09-30/la-cote-d-ivoire-et-le-kenya-etoiles-montantes-du-commerce-mondial-selon-standard-chartered-829392.html

Partager