Partager
De nombreux lecteurs d’IsraelValley ignorent certainement les noms des Français ayant fait leur Alyah et qui ont à présent des jobs de très haut niveau. Un exemple? Yoelle Maarek est vice présidente d’Amazon et responsable des recherches « Alexa Shopping » du groupe Amazon. Yoelle Maarek a été diplômé de plusieurs grandes institutions, dont l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées et l’université Pierre et Marie Curie de Paris, ainsi qu’au Technion en Israël où elle obtient son doctorat en informatique et où elle occupe désormais une place en tant que membre du conseil des gouverneurs. Elle a travaillé pour des sociétés mondialement réputées, comme IBM et Google. Elle a ainsi fondé en 2006 le centre d’ingénierie Google de Haifa où ses travaux se sont principalement portés sur l’autocomplétion. Suite à cette expérience elle a rejoint l’équipe de recherche de Yahoo avant de rejoindre Amazon en 2017.

https://www.forbes.fr/femmes-at-forbes/15-femmes-de-la-tech-israelienne-a-suivre/

LE PLUS. FROM REUTERS

Pas besoin de dépenser énormément en recherche et développement pour être vue comme une entreprise innovante. C’est la conclusion de l’édition 2018 de Global Innovation 1000, l’étude annuelle du cabinet PWC sur la R&D des entreprises dans le monde. Cette dernière examine les résultats financiers des 1000 plus grosses sociétés cotées et interroge leurs dirigeants, afin d’établir une cartographie de l’innovation sur une année.

En 2018, c’est Amazon qui a réalisé les plus grosses dépenses en R&D, avec un montant estimé à 22,6 milliards de dollars en 2018. Le reste du top 10 fait la part belle à l’industrie du Web et des nouvelles technologies: Alphabet, maison mère de Google, se place numéro 2, Samsung (4), Intel (5) et Microsoft (6). Viennent ensuite les sociétés pharmaceutiques, comme Roche Holding (8), Johnson & Johnson (9) et Merck & Co (10). Le groupe automobile allemand Volkswagen fait figure d’exception, en se plaçant à la 3e place. La première entreprise française du classement est Sanofi: elle est 19e au niveau mondial, avec des dépenses de recherche et développement s’élevant à 6,57 milliards de dollars pour l’année 2018.

Dans le cadre de cette étude, PWC a également interviewé plus de 800 dirigeants d’entreprise et leurs responsables de R&D. Ces personnes ont chacune désigné les sociétés qu’elles estimaient être les plus innovantes en 2018. Or, cette fois-ci, le top 10 n’est occupé que par des entreprises des nouvelles technologies, à l’exception de General Electric (8). Les interrogés ont sacré Apple entreprise la plus innovante au monde. Et pour la première fois, Netflix figure également au classement, à la dixième place. Son budget annuel en R&D s’élève à 1,1 milliard de dollars.

Partager