Partager

Le groupe IWI, producteur d’armes israélien va proposer sa mitrailleuse légère Negev à l’armée américaine, la première incursion de cette entreprise, âgée de 14 ans, sur le marché américain de la défense.

Cette arme a un design plus conventionnel que le Tavor, une mitrailleuse légère destinée à être facilement utilisée par un homme en déplacement. Cela le rend comparable à l’arme automatique M249 Squad de l’armée américaine, construite par la société belge FN Herstal.

Les opérateurs spéciaux sont particulièrement désireux d’obtenir une puissance de feu maximale avec un poids minimum – ce que l’IWI prévoit de faire avec une prochaine variante du Negev. « Bientôt, nous dit Hamudot, il y aura une version ultra-légère de cette arme. »

« Si nous gagnons, il sera fabriqué dans notre filiale américaine « , a ajouté M. Hamudot. IWI US propose déjà une variante Negev aux clients américains des services de police. La société a également récemment ouvert un site de production en Inde, en partenariat avec le conglomérat local Punj Lloyd Group, pour cibler les marchés asiatiques.

WI a un long héritage en Israël, en fait antérieur à l’État israélien lui-même. Ses origines remontent à la division des armes légères de l’IMI (Industries militaires israéliennes), une entreprise publique qui a commencé à fabriquer des armes pour le mouvement clandestin de la Haganah en 1933. Elle a été scindée et privatisée sous le nom d’IIBH en 2005, devenant ainsi partie intégrante du groupe privé SK Group.

Les produits de marque d’IWI restent l’Uzi, développé dans les années 1950, et le Tavor, dont la conception a été optimisée pour le combat rapproché après les leçons amères de la guerre du Liban de 1982 et qui est maintenant le fusil d’assaut standard de l’armée israélienne.

Plus récemment, la compagnie a déployé l’Arad, un fusil d’assaut léger (6 livres déchargées) destiné à l’infanterie et aux forces d’opérations spéciales. Cette année, il a fait ses débuts avec le Carmel (7,3 lb), un peu plus grand. Ni l’un ni l’autre nouveau fusil, il est intéressant de noter qu’il n’utilise pas la conception controversée du Tavor bullpup. Les deux sont conçus pour permettre de changer facilement les accessoires modulaires tels que les lunettes de visée. Tous deux sont chambrés dans le même calibre 5,56 mm standard de l’OTAN dont le SOCOM et l’armée américaine s’éloignent maintenant, mais la société prévoit de déployer bientôt d’autres calibres pour l’Arad.

Si l’IWI réussit avec le Néguev, d’autres armes seront proposées dans d’autres compétitions américaines à venir.

Source : Breaking Defense & Israël Valley

Partager