Partager

Il manquait à Israël Cycling Academy une licence en World Tour pour grimper au plus haut niveau international, mais après l’annonce de la future disparition pendant le Tour de France 2019 de l’équipe russe Katusha, une fusion des deux entités a été annoncée.

La formation Conti Pro Israel Cycling Academy va récupérer le contrôle de la Katusha et donc récupérer une licence World Tour, cinq ans après sa création (même si l’UCI doit encore approuver la nouvelle licence).

« Je tiens à remercier la direction de Katusha et son propriétaire, Igor Makarov, d’avoir choisi de faire ce deal avec nous, car je sais qu’il avait plusieurs options disponibles », a déclaré Sylvan Adams, copropriétaire d’ICA. Car depuis l’annonce de la disparition de l’équipe russe, du moins sous sa forme actuelle, plusieurs formations ont été en contact avec elle pour briguer une place dans la cour des grands.

On devrait donc voir Israel Cycling Academy au départ du prochain Tour de France, de quoi satisfaire le désir de Ron Baron, l’autre co-propriétaire de l’équipe, de voir un coureur israélien sur la Grande Boucle. Au-delà de ce changement de dimension, ICA récupère plusieurs coureurs sous contrat avec Katusha après 2019. Pour l’instant, la situation reste floue et on devrait en savoir plus sur l’identité précise de ces derniers dans les prochains jours. Ilnur Zakarin et Nathan Haas ont, de leur côté, déjà quitté le navire, respectivement pour la CCC et pour Cofidis. 9 coureurs sont pour le moment sous contrat avec Israel Cycling Academy pour la saison 2020, dont Krists Neilands, Davide Cimolai ou encore Ben Hermans. Plus tôt cet été, Dan Martin et Hugo Hofstetter avaient rejoint un groupe qui va commencer à prendre une belle forme.

Source : France Info & Israël Valley

Partager