Partager

Le président d’Israël Beiteinou a présenté un plan personnel pour un gouvernement d’union nationale. Avigdor Lieberman a expliqué qu’il a été le premier à comprendre que la seule solution après le résultat des élections du mois d’avril serait un tel gouvernement.

Ce plan comporte quatre étapes: la première consiste en la formation d’une équipe mixte des trois partis, Bleu-Blanc, Likoud et Israël Beiteinou, qui élaborerait les grandes lignes de la plateforme politique d’un tel gouvernement dans les domaines de la sécurité, de l’économie, du social et des relations Religion-Etat.

Dans un deuxième temps, en cas d’accord, serait entériné le compromis du président Rivlin quant à une rotation à la tête du gouvernement.

La troisième étape serait la formation d’un gouvernement d’union composé de ces trois partis qui voterait sans délai le budget 2020 ainsi qu’un plan de budget de Tsahal pour les dix ans à venir.

Quatrième étape, après ces votes, tout autre parti qui voudrait rallier le gouvernement d’union pourrait le faire à condition d’en accepter la plateforme politique.

Avigdor Lieberman a souligné que c’est selon lui le seul scénario possible pour un gouvernement stable. Il a rajouté que son parti ne se joindra à aucun gouvernement restreint, ni de droite « avec les orthodoxes et les messianistes » ni de gauche « avec les subverifs partis arabes ». Il va sans dire que l’ancien ministre de la Défense exige pour cela que Binyamin Netanyahou annule son alliance avec les partis de son ancienne coalition.

Le Likoud a réagi en disant: « Le plan Lieberman n’apporte rien de nouveau. Il continue à se dérober et éviter de dire s’il refusera de voter en faveur d’un gouvernement de gauche dirigé par Benny Gantz qui se reposera sur les partis arabes ».

Au parti Habayit Hayehoudi, le secrétaire-général du parti, Nir Orbach a écrit simplement: « Plan Lieberman=nouvelles élections! Bonne chance à nous¨!

La liste Bleu-Blanc a quant à elle approuvé la proposition: « Nous félicitons cette proposition et voyons dans le parti Israël Beiteinou et son président de futurs associés dans la colition que nous allons former, et espérons-le, rapidement. Dès les élections, nous avions appelé le Likoud pour entamer des pourparlers de fond, mais notre demande a rencontré un bloc de partis. Nous espérons que la proposition d’Israël Beiteinou sera un cri d’éveil pour le Likoud afin qu’il fasse ce qui s’impose: penser à une autre voie et revenir à la table des négociations. Dès que le président de Bleu-Blanc recevra le mandat de la part du président de l’Etat, nous serons prêts à entamer la première étape du plan: élaborer les grandes lignes politiques quant aux enjeux importants du pays ».

https://lphinfo.com/avigdor-lieberman-presente-son-plan-pour-une-union/

Partager