Partager

C’était le baptême du feu pour le ministre des Affaires étrangères Israël Katz devant l’ONU. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou ayant renoncé au voyage en raison de la situation politique dans le pays, c’est Israël Katz qui a été chargé de porter la voix d’Israël du haut de la tribune des Nations-Unies. Et il l’a fait de très belle manière.

Après avoir rappelé qu’il est le fils de survivants de la Shoah, le ministre a exprimé son émotion d’être à cette place pour représenter l’Etat d’Israël. Il a rappelé qu’Israël est la seule démocratie du Moyen-Orient, avec égalité de droits pour tous les citoyens, et qu’il est la patrie du peuple juif depuis plusieurs millénaires. De même, Israël Katz a rappelé que Jérusalem est la capitale  éternelle de l’Etat d’Israël et du peuple juif, et en a profité pour remercier encore une fois le président Donald Trump pour sa reconnaissance de Jérusalem et le transfert de l’ambassade américaine. « Personne ne pourra jamais séparer le peuple juif de sa patrie historique ni de sa capitale éternelle Jérusalem » a insisté le ministre israélien.

Israël Katz a ensuite appelé la communauté internationale à tout faire pour que le Hamas restitue à leurs familles les corps des deux soldats et qu’il libère les deux civils détenus. « Nous demandons à l’ONU de mettre en pratique ses propres résolutions et de conditionner toute aide humanitaire à la bande de Gaza à la restitution des dépouilles et des prisonniers à leur familles » a solennellement demandé le ministre.

Le chef de la diplomatie israélienne a ensuite abordé la situation régionale et principalement la menace iranienne, citant les récentes attaques contre les raffineries saoudiennes: « L’Iran est aujourd’hui le plus grand Etat-terroriste au monde et soutient le terrorisme non seulement dans la région mais dans le monde entier, au Yémen, en Europe, en Amérique du Sud. J’appelle la communauté internationale à s’unir pour stopper l’Iran, l’empêcher de développer des missiles balistiques et de soutenir des organisations terroristes. Elle doit aussi décréter le Hezbollah et les Gardiens de la Révolution comme organisations terroristes. Il faut soutenir les efforts du président Donald Trump afin d’exercer des pressions maximales sur le régime iranien. Il faut stopper l’Iran maintenant afin d’éviter une guerre demain ». Israël Katz a ensuite lancé un avertissement direct aux dirigeants iraniens en langue perse.

Mais le ministre israélien a également voulu parler des opportunités qui s’ouvrent au Proche-Orient. Il a notamment évoqué son ambitieux projet de voie ferrée qui relierait les pays du Golfe au port de Haïfa en passant par l’Arabie saoudite, la Jordanie et la Judée-Samarie, projet dont il a déjà discuté avec des dirigeants de pays du Golfe: « Cette initiative permettrait un accès rapide, moins cher et plus sécurisé des marchandises vers la Méditerranée et l’Europe, et serait économiquement bénéfique à tous les pays ainsi qu’à la population arabe palestinienne ». Israël Katz a rappelé qu’il n’y a aucun conflit entre Israël et les pays du Golfe et a appelé ces pays à établir des relations diplomatiques avec Israël. « Israël a beaucoup à apporter à ces pays, et l’inverse est vrai aussi », a-t-il dit.

Mettant sa kippa sur la tête, le ministre a conclu par un verset d’Isaïe « qui invitait les nations du monde à monter à Jérusalem pour prier »: « Je les amènerai sur la Montagne de Ma sainteté et Je les réjouirai dans Ma Maison de prière. Leurs holocaustes et leurs sacrifices seront agréés sur Mon autel Car Ma Maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples ».

Il a ensuite souhaité « Chana tova ou-Metouka » au peuple juif tout entier.

https://lphinfo.com/discours-reussi-du-ministre-israel-katz-devant-lonu/

Partager