Partager

 Le Prix Charles-Bronfman récompensant les projets faisant avancer les causes juives.

David Hertz, un entrepreneur social juif du Brésil, a obtenu le prix Charles Bronfman 2019 en reconnaissance de ses efforts pour lutter contre la faim dans le monde. Le prix est offert avec 100 000 dollars. Hertz est la co-fondateur de Gastromotiva, une organisation basée au Brésil qui lutte contre le chômage et les inégalités sociales. L’organisation utilise des cours de cuisine et d’éducation nutritive comme des outils pour « créer des opportunités pour ceux qui vivent en marge de la société ».

Le prix Charles Bronfman, créé par les enfants du philanthrope, rend hommage aux travailleurs humanitaires de moins de 50 ans « dont le travail innovant, basé sur des valeurs juives, a amélioré le monde de manière significative ». Dans un communiqué, Hertz a dit que son groupe, qui opère depuis 13 ans, propose « une formation gratuite au travail dans les cuisines, des cours de nutrition à travers le Brésil, El Salvador, l’Afrique du sud et le Mexique ».

Lors des Jeux olympiques à Rio, Hertz a ouvert le Refettorio Gastromotiva en collaboration avec le célèbre chef Massimo Boture et la journaliste Alexandra Forbes comme une école et un restaurant sans déchets. D’anciens lauréats de prix incluent l’ancienne juge réformatrice Amy Bach, l’activiste des droits des réfugiés Rebecca Heller et l’écrivain israélien Etgar Keret. (IsraelValley, JTA et Times of Israel)

Partager