Partager

Israël vient de remporter le tournoi euro-africain, ce qui lui permet de devenir la première nation à se qualifier pour le retour du baseball aux Jeux, après que ce sport ait été éliminé du programme après Pékin en 2008. Il rejoint le pays hôte, le Japon et quatre autres pays se qualifieront – deux à la suite des qualifications de la Premier12 en novembre (compétition internationale sous l’égide de la Confédération internationale de baseball et softball (WBSC) rassemblant les douze premières nations du Classement mondial de l’IBAF), un autre organisé aux USA et un dernier lors d’un match de qualification de dernière chance l’an prochain.

Israël, maintenant classé 19ème au monde, a progressé, car il y a deux ans, il était 41e. Il a depuis battu la Corée du Sud, Taipei, les Pays-Bas et Cuba et a terminé quatrième au Championnat d’Europe. Les Pays-Bas (8e) et l’Italie (16e), nations européennes les mieux classées, se sont inclinés 11:1 face à l’Afrique du Sud, dimanche dernier.

L’équipe d’Israël à la qualification olympique de cette semaine n’avait pas autant de vétérans de la MLB que lors de la Classique mondiale de baseball. La citoyenneté israélienne n’est pas requise au WBC. Son joueur le plus connu est Danny Valencia, un joueur de champ intérieur qui a joué des parties de neuf saisons MLB de 2010-18. Joey Wagman, son lanceur de départ pour son premier et dernier match de la semaine, exerce son métier pour les Milwaukee Milkmen de la ligue indépendante.

Il est peu probable que les joueurs de la MLB participent aux Jeux de Tokyo, mais on s’attend à ce que les ligues mineures soient admissibles comme par le passé.

Le reste du champ olympique sera probablement composé de nations d’Amérique du Nord (comme les États-Unis, Cuba, le Mexique ou le Canada) ou d’Asie (Corée du Sud, Taipei chinois) ou d’Australie. Le baseball ne sera pas au programme des Jeux olympiques de 2024, mais pourrait être ajouté pour les Jeux de Los Angeles de 2028.

Source :  NBC Sports & Israël Valley

Partager