Partager

En août, Adidas a célébré ses 70 ans d’existence, l’entreprise aux trois bandes résiste à l’épreuve du temps malgré une concurrence rude. Adidas est très présent en Israël (de nombreuses boutiques en franchise). Le groupe recherche, avec l’aide de JVP, des opportunités technologiques dans l’Etat hébreu. Jerusalem Venture Partners est une société internationale de capital-risque fondée en 1993. Le fonds est spécialisé dans les investissements dans les jeunes entreprises. Il se concentre sur les médias numériques, les logiciels d’entreprise, les semi-conducteurs, le stockage et la cybersécurité.

ADIDAS. Une marque d’origine Allemande

Fils de cordonnier bavarois, Adolf Dassler et son frère Rudolf se sont lancés dans la fabrication de chaussures en cuir pour athlètes dès les années 1920. Tous deux misent déjà sur le sponsoring pour promouvoir, notamment, des chaussures à crampons pour le football. Au fil du temps, les deux frères se séparent. C’est le 18 août 1949 qu’Adolf Dassler créa « Adidas », un nom formé avec les trois premières lettres de son surnom Adi, et de son nom de famille. Son frère Rudolf, quant à lui crée « Puma ».

Une puissante multinationale

Adidas devient une puissante multinationale dans les années 1970, sous la direction du fils Dassler, Horst. Il est le premier à offrir du matériel aux athlètes et à placer des hommes d’influence à la tête du Comité international olympique ou encore des fédérations internationales de football ou d’athlétisme. Mais au décès de Horst, l’entreprise périclite. Bernard Tapie la rachète, avant de la revendre en 1993 au Crédit Lyonnais. Le financier Robert Louis-Dreyfus l’acquiert à son tour et la remet en selle.

Record de chiffres d’affaires en 2018, 22 milliards d’euros

Introduit en Bourse en 1995, Adidas rachète son concurrent britannique Reebok et le français Salomon spécialiste, entre autres, des équipements de ski. La marque aux trois bandes doit son succès à une stratégie bien rodée : promouvoir de nouveaux modèles tout en s’appuyant sur les valeurs sûres comme les baskets « Stan Smith », du nom du célèbre joueur de tennis ou les Superstars, propulsées par le hip-hop. En 2018, Adidas a atteint son record de chiffre d’affaires, 22 milliards d’euros. (Source principale : RFI et IsraelValley)

LE PLUS.

Partager