Partager

Hier Boris Johnson a libéré dans son agenda 30 minutes pour rencontrer Bibi. Pas beaucoup pour traiter des dossiers importants, mais des minutes très utiles pour continuer à vendre sur Instagram « le King Bibi » en Israël.

Benyamin Netanyahou a discuté avec le premier ministre britannique Boris Johnson de la situation dans la région du Moyen-Orient et des moyens de repousser l’agression iranienne», selon un communiqué.

Israël, à couteaux tirés avec l’Iran depuis des années, a accusé la semaine dernière Téhéran de chercher à fabriquer, via son allié le mouvement chiite Hezbollah libanais, des missiles de précision qui pourraient causer des «d’énormes pertes humaines» sur son territoire.

A SAVOIR. Boris Johnson refuse un report du Brexit et plaide pour des élections.

Partager