Partager

Un mauvais signe pour Israël? Trump change t-il sa stratégie avec l’Iran? Jason Greenblatt, le conseiller spécial de Donald Trump chargé d’établir un plan de paix pour un règlement du conflit israélo-palestinien, a annoncé jeudi sa démission. En Israël, il était considéré comme un allié solide. Un faucon. Un vrai!

LE PLUS. SELON LE FIGARO. « Jason Greenblatt, qui était en charge pour la Maison Blanche d’établir un plan de paix censé mettre fin au conflit entre Israël et les Territoires palestiniens, a annoncé jeudi 5 septembre sa démission. « Après près de trois ans dans mon administration, Jason Greenblatt va partir pour rejoindre le secteur privé », a déclaré le président des États-Unis sur Twitter. « Jason a été loyal et un grand ami et un magnifique avocat. Son dévouement à Israël et à la recherche de la paix entre Israël et les Palestiniens ne seront pas oubliés. »

Celui qui avait le titre officiel de « représentant spécial pour les négociations internationales » a précisé dans un communiqué que cela avait été « le privilège d’une vie » de travailler à la Maison Blanche. « Je suis vraiment reconnaissant d’avoir travaillé à tenter d’améliorer les vies de millions d’Israéliens, de Palestiniens et d’autres », a-t-il ensuite tweeté.

Aux côtés de Jared Kushner, gendre et conseiller du président américain, Jason Greenblatt avait la lourde tâche de proposer des pistes afin de mettre fin à des décennies de conflit, Donald Trump ayant promis de réussir là où tous ses prédécesseurs ont échoué ».

Partager