Partager

CorNeat Vision, entreprise israélienne spécialisée en solutions médicales ophtalmiques basée à Ra’anana, a annoncé avoir terminé la phase préclinique de son implant cornéen (CorNeat KPro / kératoprothèse) et du premier patch scléral de synthèse et non dégradable (CorNeat EverPatch).

Les solutions de l’entreprise, comprenant également un dispositif de drainage du glaucome (CorNeat eShunt), seront présentées pour la première fois à l’occasion du 37e Congrès de l’ESCRS (Société européenne des chirurgiens de la cataracte et réfractive) qui aura lieu à Paris, du 14 au 18 septembre.

LE PLUS. SELON LE TECHNION FRANCE. (http://www.technionfrance.org)

La solution basée sur la nanotechnologie de CorNeat Vision  de Ra’anana est une cornée synthétique qui utilise une technologie cellulaire avancée pour intégrer l’optique artificielle dans le tissu oculaire. Après des tests initiaux réussis sur des animaux, la société prévoit de passer aux implantations humaines en Israël au milieu de l’année prochaine, et aussi de commencer un essai clinique plus important de 20 à 60 patients aux États-Unis.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, les maladies de la cornée sont la deuxième cause de cécité dans le monde, après la cataracte. Près de 30 millions de personnes sont touchées, avec environ deux millions de nouveaux cas chaque année.

‍«Bien que les maladies cornéennes soient une cause profonde de détresse et de handicap, les solutions existantes telles que la transplantation cornéenne ne sont réalisées que 200 000 fois par an dans le monde entier», a déclaré Almog Aley-Raz, PDG de CorNeat Vision, 47 ans.

‍‍ »Il existe un besoin urgent d’une solution efficace, durable et abordable à la pathologie cornéenne, aux blessures et à la cécité, qui soulagerait la souffrance et le handicap de millions de personnes ».

‍La CorNeat KPro, qui doit être dévoilée cette semaine aux membres de la communauté ophtalmologique lors du Congrès de la Société Européenne des Cataractes et des Chirurgies Réfractaires (ESCRS) à Lisbonne, au Portugal, vient d’être validée par l’Office Européen des Brevets.

CorNeat KPro utilise une technologie cellulaire avancée pour intégrer l’optique artificielle dans les tissus oculaires résidentiels. L’implant est produit en utilisant l’ingénierie chimique à l’échelle nanométrique qui stimule la croissance cellulaire.

‍«Contrairement aux dispositifs antérieurs qui tentent d’intégrer l’optique dans la cornée native, l’implant de CorNeat exploite un espace virtuel sous la conjonctive riche en cellules fibroblastiques, guérit rapidement et assure une intégration à long terme robuste», a déclaré Aley-Raz.

La procédure chirurgicale ne prend que 30 minutes et la société croit pouvoir fournir un remède efficace et évolutif à des millions de personnes.

Partager