Partager

Black Cube a engagé des poursuites pour obtenir 16 millions d’euros en dommages et intérêts contre la journaliste israélienne d’investigation Ilana Dayan, après qu’elle a diffusé un rapport sur certaines des opérations présumées de l’entreprise secrète.

Black Cube est une agence de renseignement privée fondée en 2010 par des anciens officiers de renseignement israélien Dan Zorella et Avi Yanus1. Elle dispose de bureaux à Tel-Aviv, Londres et Madrid. Parmi ses employés, la société comprend aussi des anciens officiers des trois agences de renseignement d’Israël : l’Aman, le Mossad et le Shabak, ainsi que des juristes et experts financiers.

L’activité principale de Black Cube est le ‘soutien en contentieux judiciaire’, c’est-à-dire la fourniture de renseignements, preuves, témoignages et conseils dans des affaires juridiques et criminelles internationales dites de ‘criminalité en col blanc’. En outre, Black Cube est connue pour ses activités en informatique décisionnelle, identification et localisation des avoirs, mise en conformité, audit préalable, et renseignement lié à la cybercriminalité.

(1) Ilana Dayan-Orbach est une journaliste d’investigation, une présentatrice et une avocate israélienne. Elle est surtout connue comme animatrice de l’émission télévisée d’investigation Uvda sur la chaîne israélienne 2.

Partager