Partager

Amélie Nothomb :  “Je n’ai pas l’honneur d’être juive et je le regrette. La judéité est peut-être aujourd’hui la dernière forme d’aristocratie en laquelle on puisse croire. J’appartiens moi-même à une famille aristocratique : je suis donc bien placée pour savoir que cela ne signifie rien. Être juif signifie beaucoup de choses. Il y a une noblesse de l’esprit en éveil, qui s’obtient par des siècles de peur, de foi, de courage, d’intranquillité. Cette façon d’être noble appartient aux Juifs plus qu’à tous les autres. Je la salue avec respect et la remercie d’exister”. »

https://www.coolamnews.com/un-jour-amelie-nothomb-a-dit-ceci-sur-le-peuple-juif/

Amélie Nothomb, nom de plume de Fabienne Claire Nothomb, née le à Etterbeek (Région de Bruxelles-Capitale), est une romancière belge d’expression française.

Auteur prolifique, elle publie un ouvrage par an depuis son premier roman, Hygiène de l’assassin (). Ses romans font partie des meilleures ventes littéraires et certains sont traduits en plusieurs langues.

Ce succès lui vaut d’avoir été nommée commandeur de l’ordre de la Couronne et, sur la proposition du Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères, le Roi Philippe lui a accordé concession du titre personnel de baronne. Son roman Stupeur et Tremblements a remporté en 1999 le Grand prix du roman de l’Académie française.

En 2015, elle est élue membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique.

Partager