Partager

Spécial ISRAELVALLY. En Israël, les grands donateurs qui soutiennent l’Etat hébreu, demandent souvent que leurs noms soit apposé sur des édifices (il suffit de se promener sur les campus du pays pour s’en rendre compte). Aucun immeuble, institution où autre ne porte le nom « Jeff Epstein » en Israël. Ce n’est pas par hasard. Jeff Epstein avait en Israël, et ceci depuis des années, une sale réputation. Ses donations (très faibles) ont été principalement réservées à des institutions juives américaines de New York ($500 000 à une école juive). Epstein a fait une donation de $6,5 millions à Harvard University.

Les gros donateurs juifs américains sont connus : Sheldon Adelson, Stephen Schwarzman, Michael Bloomberg, Les Wexner, Seth Klarman, Paul Singer, Norman Braman, Steven Spielberg, Jeffrey Katzenberg, Bill Maher, Donald Sussman et Jim Simons.

Epstein est né dans une famille juive de classe moyenne à Brooklyn, New York, où son père travaillait pour les espaces verts de la ville. De nombreux amis de Epstein étaient juifs, dont des milliardaires. Epstein avait une société de gestion de fortune et son gros client était Les Wexner (très actif dans la communauté juive), le patron de Victoria’s Secret, la chaîne de lingerie, qui avait rompu les ponts depuis 12 ans. (DR)

LE PLUS. Selon francetvinfo.fr : « Conditions précises de sa mort, poursuites de l’enquête, liens avec la France… De nombreuses questions restent en suspens, lundi 12 août, deux jours après la découverte dans sa cellule de la prison fédérale de Manhattan (Etats-Unis) du corps sans vie de Jeffrey Epstein, financier accusé de trafic et d’agressions sexuelles sur mineures.

Ce dernier avait été inculpé, le 8 juillet, pour exploitation sexuelle de mineures et d’association de malfaiteurs en vue d’exploiter sexuellement des mineures. L’administration pénitentiaire, dans l’attente des résultats de son autopsie, a qualifié la mort du magnat d’« apparent suicide ».

Au-delà des circonstances exactes de sa mort, les relations entre le sexagénaire et plusieurs personnalités politiques, tels l’actuel président des Etats-Unis, Donald Trump, l’ancien chef d’Etat Bill Clinton ou encore le prince Andrew – deuxième fils de la reine d’Angleterre –, restent au cœur des interrogations et spéculations. Franceinfo fait le point sur ce que l’on sait des relations entre l’Américain et ces trois hommes de pouvoir.

Les liens entre le 45e président des Etats-Unis et Jeffrey Epstein, remontant aux années 1990 et 2000, ont refait surface récemment. D’après le quotidien Miami Herald, Donald Trump et Jeffrey Epstein étaient voisins à Palm Beach, près de Miami (Floride). Ils se lient alors d’amitié : au fil des années 1990 et 2000, Donald Trump, alors homme d’affaires et personnalité médiatique, se rend régulièrement à des événements mondains organisés par Epstein. Le financier, lui, est vu à plusieurs reprises au club privé Mar-a-Lago, propriété de l’actuel président américain, relate Vox (en anglais). Selon le Guardian (en anglais), il s’y est rendu à au moins deux reprises, en 1997 et en 2000, posant alors pour quelques photos avec Donald Trump. Le carnet d’adresses de Jeffrey Epstein, rendu public en 2009, contenait pas moins de 14 numéros de téléphone pour joindre Donald Trump et son personnel ».

Partager