Partager

La société des transports de Jérusalem (JTMT) a attribué au consortium TransJérusalem J-Net, composé de la société espagnole CAF et de l’entreprise de construction Shapir, un contrat de 1,8 milliard d’euros pour l’extension du réseau ferroviaire léger de Jérusalem.

Le projet, développé en PPP (partenariat public-privé), qui englobe tant la prolongation de l’actuelle Ligne rouge de 6,8 kilomètres que la construction de la nouvelle Ligne verte longue de 20,6 kilomètres, prévoit la construction de 27 nouveaux kilomètres de voie, 53 nouvelles stations et plusieurs dépôts. Par ailleurs, le contrat comprend la conception et la fourniture de 114 nouveaux tramways Urbos pour la nouvelle Ligne verte et la rénovation des 46 rames actuellement en service sur la Ligne rouge existante.

Le groupement sélectionné complètera le projet avec la fourniture des systèmes de signalisation, d’énergie et de communications, ainsi qu’avec l’exploitation et la maintenance des deux lignes, dans le cas de l’exploitation du système pour une période de 15 ans, avec possibilité d’extension, et de 25 ans pour l’activité de maintenance.

Le montant de la part du Groupe CAF dépasse les 500 millions d’euros et couvre à la fois la livraison des nouvelles rames et la rénovation de celles existantes, la fourniture des systèmes de signalisation, énergie et communications et l’intégration du projet, auxquels il faut ajouter une participation de 50% dans la société SPV qui gèrera l’activité d’exploitation et de maintenance des deux lignes pour un chiffre d’affaires, sur la durée de contrat, estimé à environ 1.000 millions d’euros.

Il est prévu que le projet soit lancé cette année et que le nouveau réseau soit pleinement opérationnel en 2025.

Signalons que le groupement TransJerusalem J-Net Ltd a remporté le contrat face à son concurrent, le groupement formé par les entreprises Shikun & Binui et Egged (Israël), CRRC (Chine), Comsa (Espagne), Efatec (Portugal) et MPK (Pologne).

Actuellement, la Ligne rouge du tramway, longue de 13,8 km, dessert 23 stations sur son parcours. Inaugurée en 2011, elle transporte en moyenne plus de 145.000 passages par jour. La prolongation de cette ligne, ainsi que la construction de la nouvelle, contribueront à doter la ville israélienne d’un réseau ferroviaire plus performant et complet pour le transport de tous ses habitants.

Source : Railjournal & Israël Valley

Partager