Partager
La Chine a signé mardi un accord avec l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) visant à contribuer à hauteur d’un million de dollars des États-Unis à un programme alimentaire de l’Office dans la bande de Gaza.

L’accord a été signé entre le directeur de l’Office de la République populaire de Chine auprès de l’Autorité palestinienne, Guo Wei, et un haut responsable de l’UNRWA, Marc Lassouaoui.

L’UNRWA a salué l’accord comme un soutien généreux du gouvernement chinois et exprimé sa gratitude pour ce soutien financier, particulièrement bienvenu après la crise financière qu’il a subie depuis que les États-Unis ont réduit leur aide de plus de 50 %.

M. Guo a réitéré la position inébranlable de la Chine concernant le soutien des réfugiés palestiniens par des voies bilatérales et multilatérales.

« Ces dernières années, le gouvernement chinois a augmenté ses dons en faveur de l’UNRWA et nous soutenons également les réfugiés palestiniens par des voies bilatérales », a-t-il déclaré.

Dans le même temps, M. Lassouaoui a exprimé sa satisfaction quant aux efforts de la Chine, affirmant que la contribution de la Chine, « très forte et inébranlable », apportera une aide précieuse à un grand nombre de Gazaouis ayant besoin de nourriture.

L’UNRWA connaît depuis plusieurs années de graves difficultés financières, se plaignant d’un déficit budgétaire de 49 millions de dollars américains.

L’UNRWA gère plus de 700 écoles accueillant environ 525 000 enfants et offre des services de santé à quelque 3,5 millions de réfugiés par le biais d’un réseau de 150 cliniques.

L’UNRWA vient en aide à plus de 5 millions de réfugiés palestiniens dans toute la région.

La Chine a appelé la communauté internationale à aider l’UNRWA à surmonter sa crise financière afin de respecter ses obligations envers des millions de réfugiés qui dépendent des services de l’UNRWA, en particulier dans la bande de Gaza, où la crise humanitaire s’aggrave.

Source : Chine.org

Partager