Partager

« Les infirmiers et infirmières immigrés de France font partie de la solution au manque de main-d’œuvre dans le système de santé en Israël, » affirme Ariel Kandel

Dans le contexte de la grève des infirmiers et des infirmières survenue en raison notamment d’une pénurie de main-d’œuvre et d’une charge de travail trop lourde à assumer, Qualita, l’Association pour l’absorption des olim francophones en Israël a appelé à résoudre le problème en intégrant rapidement des immigrés français au système de soins de santé israélien.

« Le système de santé en Israël souffre d’une pénurie massive de main-d’œuvre », a déclaré Ariel Kandel, à la tête de Qualita.

« Néanmoins, l’État d’Israël soulève de nombreuses difficultés et obstacles bureaucratiques et ne permet pas à des infirmières expérimentées et des immigrés français formés aux meilleurs systèmes de santé du monde de travailler. Les infirmiers et infirmières immigrés pourront contribuer à réduire le fardeau actuel tout en les aidant dans leur processus d’intégration en Israël et pourront ainsi gagner décemment leur vie dans la profession qu’ils ont acquise. Cela débouchera aussi à l’immigration d’autres professionnels de France qui n’attendent que la résolution de la situation. Tout le monde en profitera, » conclut le communiqué de l’association diffusé mardi.

L’Association qui défend les olim tente depuis plusieurs années de régler le problème – en vain. Par conséquent, l’organisation Qualita a récemment présenté une plainte à la Haute Cour contre le ministère de la Santé en ce qui concerne la situation des infirmiers.

La réponse de la Haute cour est attendue pour la mi-août.

t intolérable des soins de santé administrés au public et à la communauté. Ils créent un fardeau lourd à porter pour les infirmiers qui nuit à leur capacité à offrir des soins appropriés aux malades », ont fait savoir les infirmiers dans un communiqué.

Copyrights. Times of Israel.

Partager