Partager

Si Israël est une « start-up nation », Haïfa est « start-up city » puisque cette ville multireligieuse abrite l’Institut Technologique Technion, l’hôpital de Rambam et l’Université de Haïfa et elle se positionne comme la capitale des sciences de la vie d’Israël.

40 pour cent des habitants de Haïfa ont des diplômes universitaires, ce qui explique la créativité, l’innovation et l’influence des habitants dans différents domaines, d’autant qu’elle est alliée avec la culture de l’audace (chutzpah) qui est à l’origine de cette passion pour l’innovation chez les Israéliens.

Start in Haifa, vitrine de l’innovation soutenue par l’État en Israël, a présenté les plus belles réussites de la ville, particulièrement dans le domaine de la santé.

Par exemple, Pluristem Therapeutics utilise des produits de thérapie cellulaire pour stimuler le mécanisme de régénération de l’organisme à partir du placenta et vient de sortir un traitement révolutionnaire utilisant des cellules extraites du placenta pour guérir les traumatismes musculaires ou l’inflammation, l’ischémie (débit sanguin insuffisant), les fractures de la hanche et, éventuellement, le cancer, qui pourrait bientôt être rendu accessible aux patients du monde entier.

www.pluristem.com).

Israël Valley a déjà présenté la capsule PillCam (pour l’endoscopie par capsule sans fil), ApiFix (pour la correction de la scoliose), mais on peut aussi parler du Rambam Medical Center de renommée mondiale a un traitement non invasif et non ionisant du cerveau qui arrête les tremblements chez les patients atteints de la maladie de Parkinson.

Rambam possède son propre centre d’innovation qui comprend MindUP, l’incubateur numérique de santé de Haifa. Avec un investissement de 40 millions de dollars, son objectif est d’établir 40 entreprises innovantes impliquées dans les grandes données, l’analyse prédictive, le cloud computing, les capteurs portables et implantables et les systèmes informatiques des hôpitaux.

Pendant ce temps, une société israélienne a développé un appareil appelé « OrCam MyEye 2.0. » Porté comme des lunettes et équipé d’une caméra intelligente légère, il offre aux personnes aveugles et presque aveugles une vision artificielle qui lit instantanément le texte imprimé ou numérique à haute voix et reconnaît les visages humains, les produits et les billets en temps réel.

Source : Lifestyle & Israël Valley

Partager