Partager

Vladimir Poutine a ordonné mercredi 31 août à l’armée de prendre part à la lutte contre les gigantesques feux de forêt qui ravagent depuis des semaines la Sibérie, détruisant des millions d’hectares et recouvrant des villes entières de fumée. en israël le million de juifs de l’ex-Russie observent la situations dans leurs émissions TV en Russe. Ils sont désespéré de savoir qu’Israël, supposé « grand ami » de Poutine, ne peut rien faire. En effet Israël est (presque) dépourvu de Canadairs. Les pompiers israéliens ont du matériel ancestral. Too bad!

Source (1) : « Selon un communiqué diffusé sur le site internet du Kremlin, le président russe a pris cette décision après avoir reçu un rapport du ministre des situations d’urgence, Evguéni Zinitchev. Ces derniers jours, les organisations de défense de l’environnement s’étaient alarmées du manque de réaction des autorités face à l’importance de ces incendies.

Immédiatement après le communiqué du Kremlin, le ministère de la défense a annoncé l’envoi de dix avions et de dix hélicoptères bombardiers d’eau dans le territoire de Krasnoïarsk, l’une des régions les plus touchées, où près de 800 pompiers sont à pied d’œuvre.

Un responsable de l’ONG Greenpeace Russia, Grigori Kouksine, a néanmoins regretté une décision « assez tardive » qui ne devrait pas, selon lui, changer « fondamentalement » la situation. « Il aurait mieux valu éteindre ces feux à des étapes plus précoces, quand il était encore possible de le faire », a-t-il affirmé sur la radio Ekho Moskvy.

Arrivé mercredi dans la région de Krasnoïarsk, la plus touchée, le premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a promis de l’aide et affirmé en direct à la télévision que les incendies ne présentaient pas de « danger immédiat » pour la population. « Il y a des difficultés objectives : le problème des distances, des endroits difficiles à atteindre et des facteurs propres à cette année », a-t-il déclaré, tout en rappelant les incendies de 2010 qui avaient plongé plusieurs régions du pays, dont Moscou, sous une épaisse fumée ». (1) Le Monde

Partager