Partager

Le financier américain Jeffrey Epstein s’est suicidé dans la prison de New York où il attendait son procès pour agressions sexuelles sur des mineures. En Israël aucun commentaire officiel (nous sommes shabbat)  n’a été fait ce jour. L’ex-Premier ministre israélien Ehud Barak  avait vu son retour au premier plan parasité par ses liens avec le financier américain.

Jeffrey Epstein était accusé d’avoir organisé, pendant plusieurs années, un réseau constitué de dizaines de jeunes filles sous influence, certaines collégiennes, avec lesquelles il avait des rapports sexuels dans ses nombreuses propriétés.

Inculpé le 8 juillet d’exploitation sexuelle de mineures et d’association de malfaiteurs en vue d’exploiter sexuellement des mineures, il était passible de 45 années d’emprisonnement. Son procès devait s’ouvrir au mieux en juin 2020. Le financier dont la fortune est estimée à plus de 500 millions de dollars avait été débouté, le 18 juillet, d’une demande de remise en liberté sous caution.

Généralement utilisé pour les justiciables en attente de leur procès, le Metropolitan Correctional Center est considéré comme l’un des établissement pénitenciers les plus sûrs des Etats-Unis. Le narcotrafiquant mexicain Joaquin Guzman, alias « El Chapo », y a notamment séjourné durant plus de deux ans ».

LE PLUS. Selon L’OBS: « Alors, à qui profite le suicide « apparent » de Jeffrey Epstein, pour reprendre les termes du procureur de New York, Geoffrey Berman ? Nombreux sont ceux à poser la question ouvertement sur les réseaux sociaux car il court-circuite un procès qui aurait pu impliquer de puissantes personnalités. « Effaré », le ministre de la Justice William Barr a lancé une enquête complémentaire, en parrallèle à celle déjà ouverte par le FBI. « 

 

Partager