Partager
Le Ministre en charge du Pèlerinage à la Mecque a annoncé que la filiale saoudienne de la puissante société de sécurité, qui a pris le nom d’Al Majale G4S (entreprise britannique qui utilise assez souvent un savoir-faire provenant d’experts israéliens ayant un double passeport britannique-israélien) et qui opère depuis 2010, a été choisie pour gérer la responsabilité des questions de sécurité concernant le pèlerinage à la Mecque.

Outre le périmètre de Djeddah, la société est chargée du périmètre de sécurité de l’aéroport de Dubaï aux Emirats. Le pèlerinage annuel à La Mecque concentre plus d’un million de fidèles. L’inquiétude de certains organisateurs du pèlerinage est que cette société pourra ainsi disposer des relevés d’identité (empreintes digitales, photos d’identités, coordonnées de naissance) de tous les fidèles, de même que de ceux des dizaines de milliers de passagers en transit à Dubaï.

LEPLUS. G4S (LSE : GFS est une entreprise britannique de services de sécurité, elle emploie 620 000 personnes et est présente dans 120 pays à travers le monde.

Le , le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’été de 2012 annonce avoir choisi G4S comme prestataire officiel de services de sécurité pour les Jeux de 2012, organisés à Londres.

En amont des Jeux, l’entreprise reconnaît ne pas pouvoir honorer son contrat du fait d’une pénurie de main-d’œuvre.

Dans la nuit du 2 au 3 avril 2013, un groupe de personnes attaquent à l’explosif le siège de l’entreprise à Gasperich (Luxembourg), puis tirent sur les policiers à la kalachnikov et prennent la fuite4.

En mars 2016, G4S annonce qu’elle quittera le marché israélien pour des « raisons commerciales ».

En mai 2016, G4S veut ouvrir des bureaux bancaires au Royaume-Uni et dans 5 pays européens, dont la Belgique.

Suite à la fusillade du 12 juin 2016 à Orlando, G4S annonce que l’auteur de la fusillade, l’un de ses employés, a fait l’objet en 2007 et en 2013 d’examens qui n’ont rien révélé de préoccupant. Cela met en lumière plusieurs cas d’employés de G4S impliqués dans divers cas de violences criminelles et racistes dans les années précédentes.

Le 28 septembre 2018, le siège de la branche afghane de l’entreprise à Kaboul subit une attaque à la voiture piégée faisant dix tués dont 5 employés (4 Afghans et 1 Britannique) de G4S et 32 blessés.

L’entreprise bénéficie de plus de 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Partager