Partager

À Tel-Aviv, un tout nouveau whisky israélien fait fureur, œuvre d’un jeune distillateur qui a passé l’essentiel de sa vie à Montréal. David Zibell a grandi non loin de l’orange Julep et a quitté le Québec il y a quelques années pour refaire sa vie en Israël.

Le meilleur vendeur de sa Golan Heights Distillerie est sa variété « houmous épicé ». Ses affaires vont si bien, dit-il, qu’il entend décupler sa production au cours des prochaines années pour espérer suffire à la demande. (https://www.journaldemontreal.com/2018/09/08/tel-aviv-sous-influence-francaise)

LE PLUS.

Les Israéliens ont consommé 4,5 millions de bouteilles de whisky écossais en 2017, dont 22% de whisky single malt.Les chiffres fournis par l’ambassade britannique en Israël montrent un record de 4,5 millions de bouteilles de whisky importées en Israël en 2017. En termes monétaires, les importations de whisky écossais sont passées de 10 millions de livres en 2012 à plus de 30 millions de l ivres en 2017. Les importations de whisky écossais ont totalisé 26 millions de livres sterling en 2015 et en 2016.
Le whisky écossais représentait 4,5 millions de bouteilles sur les 22,9M de bouteilles de boissons alcoolisées britanniques importées en Israël en 2017, selon les chiffres de l’association Scotch Whiskey d’Édimbourg. Une réforme des boissons alcoolisées introduite il y a huit ans a considérablement réduit le prix des boissons alcoolisées de qualitées en Israël. Par exemple, le prix d’une bouteille de whisky Chivas Regal ou Johnny Walker Black Label de 18 ans a été réduit de moitié à l’époque.
La distillerie israélienne lance la 2ème édition du whisky single malt
Les marques préférées de whisky malt composé des israéliens sont Johnny Walker Black Label, Johnny Walker Red Label et Chivas Regal, 12 ans. Dans la catégorie single malt, le favori d’Israël est Glenfidduch 12 et Glenlivet. Les importations de whisky de malt en Israël représentent 22% des importations britanniques de whisky en Israël.
L’essor des importations de whisky écossais en Israël fait partie du record de 9,1 milliards de dollars d’importations et d’exportations de biens entre Israël et le Royaume-Uni en 2017, contre 7,2 milliards en 2016, selon les chiffres du Bureau central des statistiques. Barry Grossman, attaché commercial de l’ambassade du Royaume-Uni en Israël, a déclaré: « La popularité du whisky écossais a atteint un sommet cette année, et nous continuerons d’encourager l’apport de marques britanniques de qualité supérieure. »

Source : Israelvalley & Globes

Partager