Partager

La presse française se tait sur les raisons de l’annulation du concert de Kendji Girac en Algérie

Selon la presse algérienne, le chanteur a été refoulé dès son arrivée à l’aéroport d’Alger à cause d’un séjour et d’un concert donné en Israël.

La presse française a fait preuve d’une rare discrétion et pour tout dire d’un étonnant manque de curiosité  après l’annulation du concert que le chanteur Kendji Girac devait donner le jeudi 27 juin au Théâtre de la Verdure à Alger.

Tout en rapportant l’information, les journaux et sites francophones ont préféré taire les véritables raisons pour lesquelles le gagnant de la saison 3 de The Voice a été refoulé par la police des frontières algérienne dès son arrivée le jeudi matin à l’aéroport d’Alger.

Malgré un visa en bonne et due forme délivré par l’ambassade d’Algérie en France, le chanteur à dû rebrousser chemin et prendre le premier avion pour Paris.

Mais qu’est ce qui a poussé les gabelous algérois a annuler manu militari le premier concert de sa carrière que Kendji Girac devait assurer en Algérie, alors que tous les billets étaient déjà vendus et que la soirée s’annonçait comme un triomphe ?

L’article de France Info parle d’un « défaut de visa » et se borne a reprendre les termes du communiqué du producteur du jeune chanteur qui évoque des « raisons administratives indépendantes de la volonté de l’artiste ».

Partager