Partager
 L’Association des hommes d’affaires palestiniens (PBA) a demandé samedi à Israël de lever l’interdiction frappant l’expédition de matières premières vers la bande de Gaza.

« Plus de 500 types de matières premières nécessaires pour stimuler les secteurs économique et industriel sont interdits par l’occupation israélienne », a déclaré dans un communiqué de presse Ali Hayek, président de la PBA, basée à Gaza.
« Il est nécessaire de lever cette interdiction qui dure depuis 2007 afin de relancer et de stimuler l’économie palestinienne dans la bande de Gaza, et de combattre ainsi la crise économique et humanitaire », a-t-il ajouté.
Selon le président de la PBA, la productivité à Gaza a diminué de plus de 52% ces dernières années, avec près de 300.000 chômeurs.
Vendredi, Israël a déclaré la levée de l’interdiction d’acheminer 18 types de matières premières vers Gaza, notamment des engrais agricoles et des filets en acier utilisés pour la pêche, a rapporté la radio Voice of Israel.
Israël impose un blocus strict dans la bande de Gaza, qui abrite 2 millions de Palestiniens, depuis l’été 2007, quand le Hamas s’est emparé par la violence du contrôle de l’enclave côtière.
En mai, l’Égypte, les Nations Unies et le Qatar ont négocié un accord de cessez-le-feu entre le Hamas et Israël, ce dernier ayant accepté d’alléger les mesures de restriction imposées à Gaza et d’améliorer la situation humanitaire dans l’enclave.

Source french Xinhuanet

Partager