Partager

Dans le cadre du plan Kushner, l’administration Trump a fait appel à la startup en crypto israélienne Orbs afin de trouver des solutions blockchain, au conflit politique qui perdure depuis longtemps dans la région.

Selon le New York Times, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a déclaré que les investissements dans le territoire palestinien seraient comme une “I.P.O.” (Initial Public Offering). La Maison-Blanche a pour objectif d’apporter 50 milliards de dollars à son plan, dénommé “Peace for Prosperity”.

La cofondatrice d’Orbs et d’Hexa Foundation, Netta Korin, a déclaré à CoinDesk dans un courriel que son équipe avait “travaillé avec l’administration américaine et le département d’État sur plusieurs projets qui sont actuellement en mode discret”.

Selon M. Korin, cette approche est emblématique d’un “changement de paradigme” dans le traitement de l’aide économique au peuple palestinien. “Alors qu’auparavant, l’aide était basé sur les dons, l’avenir sera désormais basé sur les investissements “, a-t-elle déclaré à CoinDesk. “Les solutions recherchées seront innovantes et changeront la donne.” et celles-ci peuvent même s’appliquer aux conflits de propriété dans les régions palestiniennes.

Entre-temps, les relations privées continuent de se renforcer entre l’industrie israélienne des cryptomonnaies et les organismes gouvernementaux.

  1. Korin a déclaré que son équipe travaille avec les Palestiniens “à la fois sur la conception de ces projets et sur leur mise en œuvre sur le terrain”.

En conclusion, Korin a ajouté que “la blockchain jouera un rôle majeur dans la région à l’avenir”.

Source : The coin tribute & Israël Valley

 

Partager