Partager
Des médecins gynécologues, américains et européens, en collaboration avec des ingénieurs israéliens en génie bio médical sont parvenus à développer en laboratoire des tissus organiques qui reproduisent la structure et l’activité de l’utérus féminin, a rapporté mardi l’Association française de l’Université de Tel-Aviv.
« Le but de cette étude est de recréer le commencement de la vie dans des conditions biologiques réelles et pas seulement in vitro », a expliqué le Pr. David Elad, du Département de génie biomédical de l’Université de Tel-Aviv, qui a dirigé l’équipe de recherches.
« Il est impossible de réaliser des études sur l’utérus humain pendant la grossesse en raison de limitations éthiques et techniques, et les études sur les animaux dans ce domaine ne sont pas représentatives.
Disposer d’un utérus artificiel biologique, élaboré à partir de cellules humaines nous aidera à mieux comprendre le début de la vie humaine et à améliorer les chances de grossesse des femmes », a-t-il ajouté.
Lors d’une prochaine phase de l’étude, les scientifiques prévoient de reproduire ce modèle d’utérus sur une imprimante tridimensionnelle et d’y implanter des cellules embryonnaires pour vérifier si elles peuvent réussir à s’y enraciner.
Les principales bénéficiaires de cette technologie seront les femmes qui n’ont pas d’utérus pour des raisons génétiques ou de maladie.
L’aboutissement de ces recherches prendra cependant encore plusieurs années, confie David Elad.

Source I24News

Partager