Partager
Le Max Stern Yezreel Valley College, qui abrite environ 5000 étudiants et situé entre Afula et Nazareth, a annoncé lundi que les nouveaux étudiants seraient en mesure de poursuivre des études en sciences du comportement avec une spécialisation en cannabis médical, permettant ainsi aux diplômés de jouer un rôle dans des «industries les plus prospères d’Israël».

«L’industrie du cannabis aujourd’hui n’est plus ce qu’elle était il y a 10 ans», a déclaré le président du collège, le professeur Itzhak Harpaz.
Les cours proposés dans le programme qui débutera dés la prochaine année scolaire porteront sur la croissance et la production de cannabis médical, la médecine, la pharmacologie, l’économie et le droit.
“L’objectif du programme est de former les diplômés à de nouvelles professions dans le domaine du cannabis médical, tout en leur permettant d’acquérir de l’expérience dans ce domaine”, a déclaré le Dr Efrat Barel, responsable du nouveau programme.
“La base éducative étendue permettra aux diplômés de comprendre tous les aspects requis et leur intégration dans la population active apportera une valeur ajoutée au secteur.”
Au cours de la troisième année d’études, les étudiants bénéficieront également d’une expérience pratique dans des exploitations de cannabis et usines de production, et assister à des séminaires organisés par les divisions de recherche des sociétés pharmaceutiques et des laboratoires de recherche universitaires.
Cette industrie est déjà caractérisée par de nombreuses nouvelles entreprises et technologies, il est clair que son potentiel économique peut atteindre des dizaines de milliards de dollars.
Nous sommes fiers d’être les premiers à développer une spécialisation académique dans le domaine du cannabis médical, a déclaré le président du collège.
En janvier, le gouvernement israélien a approuvé les exportations de cannabis médical cultivé en Israël sur le marché légal mondial, d’une valeur estimée à 28 milliards de dollars d’ici 2024.
L’État pourrait gagner entre 1 à 4 milliards de shekel soir 1,09 milliard de dollars grâce aux exportations.
Les licences seront exclusivement délivrées par le ministère de la santé et devront être approuvées par la police.
“Compte tenu de l’impact significatif de cette industrie sur l’économie israélienne dans les années à venir, des professionnels qualifiés sont nécessaires pour entrer dans le champ du cannabis médical et progresser parallèlement”, a déclaré Harpaz.
Les mesures visant à faciliter les exportations ont été suivies par les réformes intérieures annoncées par le ministère de la Santé ces derniers mois, notamment en permettant aux patients souffrant de certaines affections médicales de recevoir du cannabis médical sur ordonnance au lieu de demander une autorisation du ministère de la Santé, ainsi que la création d’un comité interministériel pour superviser la fixation des prix des produits à base de cannabis.

Source Blog Cannabis

http://koide9enisrael.blogspot.com/2019/07/un-college-israelien-propose-un-diplome.html

 

Partager