Partager

Nouveau partenariat prestigieux pour Starburst, premier incubateur mondial de start-up pour l’aéronautique et le spatial. Israël Aerospace Industry (IAI), premier groupe d’armement et d’aérospatial public israélien, notamment connu pour ses drones Heron TP, a choisi l’entreprise française comme opérateur de son futur «innovation international center». Il est destiné à accompagner des start-up innovantes. Dans le cadre de ce partenariat, Starburst a ouvert des bureaux dans le quartier de Senona, au cœur de l’Innovation District de Tel-Aviv.

L’objectif d’IAI est, dans un premier temps, d’incuber des jeunes sociétés aux idées et technologies prometteuses «en particulier dans le domaine des applications logiciels» dans l’intelligence artificielle et la cybersécurité. Puis, de les «brancher» sur son propre réseau interne de chercheurs. Quelque 10 millions de dollars seront injectés en phase de démarrage afin d’accompagner entre 15 et 20 projets de start-up par an.

http://www.lefigaro.fr/societes/starburst-noue-un-partenariat-en-israel-20190705

LE PLUS.

Starburst Accelerator est fondé en 2012 à Paris par François Chopard, ingénieur Supélec passé par divers cabinets de conseil en stratégie. L’objectif de l’accélérateur est de créer des liens entre les startups et les acteurs du monde entier dans ce secteur. L’accélérateur travaille avec Airbus, Boeing, la National aeronautics and space administration (NASA) ou le Centre national d’études spatiales (CNES), General Electric, Raytheon, Safran, Thales ou BAE Systems, des compagnies aériennes comme Air France ou Lufthansa, ou encore des fonds d’investissement.

Comparé au BizLab, incubateur d’entreprises d’Airbus, qui est une structure interne au constructeur aéronautique, Starburst repose sur un modèle ouvert. Pour participer aux comités de sélection des startups candidates, les grands groupes partenaires paient une cotisation annuelle de 100 000 à 250 000 dollars. Les comités de sélection, composés d’investisseurs et de partenaires, se tiennent de manière régulière à Paris, Los Angeles, Rio de Janeiro, Munich, Montréal ou Singapour, pour évaluer les solutions technologiques des startups et leur intégration à Startbust Accelerator. Depuis sa création, plus d’une centaine de startups a bénéficié de son programme d’incubation.

Partager