Partager

Le nombre d’ex-lycéens de Ozar Hatorah de Créteil, qui ont quitté la France et fait leur Alyah, est importante. Ils ont été choqués par cette information parue dans Le Parisien et Le Figaro.

Par  Un surveillant de l’établissement a été mis en examen. Il assure avoir agit sur les ordre de son employeur. La fuite est localisée. Elle viendrait du lycée privé Ozar-Hatorah de Créteil (Val-de-Marne), selon une information du Parisien. Un surveillant de cet établissement a été mis en examen pour «complicité de fraude dans un examen», a confirmé au quotidien son avocat, Me Samuel Habib. Parmi les autres mis en examen, figurent la compagne du surveillant ainsi que deux élèves qui ont été placés sous contrôle judiciaire.

Entendu dans la nuit de jeudi à vendredi, l’homme aurait avoué avoir partagé à un élève le sujet de géographie ainsi qu’une photo de celui de mathématiques à deux autres étudiants de l’établissement. Ces derniers auraient largement diffusé le cliché. S’il reconnaît sa culpabilité, le surveillant affirme avoir agi à la demande implicite de son employeur, explique son avocat au Parisien. Soucieux de voir le taux de réussite de l’établissement atteindre les 100% comme c’est chaque année le cas, sauf en 2018, il lui aurait suggéré l’idée. «Mon client n’est mis en examen que pour la complicité, c’est notable», a déclaré au quotidien Me Samuel Habib ».

 

Partager