Partager

La start-up israélienne REE pense avoir trouvé un moyen de révolutionner la conception des véhicules électriques en créant une structure entièrement plate pour les véhicules électriques et autonomes, ce qui remodèlerait la construction actuelle de ces véhicules.

Actuellement, les véhicules électriques sont conçus avec un ou deux moteurs qui entraînent les roues par l’intermédiaire d’essieux traditionnels, d’une transmission à une vitesse et d’une grande batterie qui est montée aussi bas que possible.

Cependant, la conception des véhicules électriques de REE permettra de voir les composants d’entraînement entièrement contenus à l’intérieur des roues. Cela éliminerait l’unité d’entraînement encombrante qui se trouve entre les roues avant ou arrière, offrant l’avantage d’avoir un plancher totalement plat pour plus d’espace de chargement et de passagers dans une application donnée.

De plus, en ayant des moteurs individuels dans chaque roue, cela ouvre également la possibilité d’un guidage du couple très avancé, ce qui – en théorie – améliorerait à la fois la maniabilité et la sécurité.

Bien que la mise en place des composants d’entraînement à l’intérieur de la roue ne soit pas entièrement révolutionnaire, ce qui est unique, c’est l’approche de l’entreprise qui comprend non seulement le moteur, mais aussi la direction, la transmission, la détection, la suspension, les freins, les composants électroniques et les systèmes thermiques.

En plus de leur projet de conception de véhicules électriques, que REE a commencé il y a six ans, l’entreprise, cofondée par Daniel Barel et Ahishay Sardes, est également co-fondatrice de SoftWheel, une entreprise technologique qui améliore la mobilité personnelle des personnes en fauteuil roulant.

« Chez REE, nous sommes à l’avant-garde d’un changement fondamental et radical pour faire en sorte que le véhicule d’aujourd’hui et de demain réponde aux besoins d’aujourd’hui et de demain « , a déclaré Barel.

Source : Hydrogenfuelnews & Israël Valley

Partager