Partager
Le conseiller à la Sécurité nationale de la Maison blanche et ses homologues russe et israélien se retrouveront en juin à Jérusalem pour discuter de la sécurité au Proche-Orient, a annoncé mercredi la présidence des Etats-Unis.Dans un bref communiqué, la Maison blanche annonce que John Bolton, Meir Ben-Shabbat et Nikolaï Patrushev participeront à cette réunion.

LE PLUS. John Robert Bolton, né le à Baltimore (Maryland), est un homme politique américain proche des néo-conservateurs, chargé de 2001 à 2005 des questions de désarmement par George W. Bush, puis ambassadeur américain aux Nations unies d’août 2005 à décembre 2006. Le 22 mars 2018, le président Donald Trump le nomme comme son conseiller à la sécurité nationale ; il entre en fonction le 9 avril. Il était jusqu’à cette nomination président du think tank Gatestone Institute.

Le 22 mars 2018, le président Donald Trump le nomme conseiller à la sécurité nationale. Il entre en fonction le 9 avril.

En septembre 2018, à propos d’une éventuelle enquête sur des crimes de guerre présumés commis en Afghanistan, notamment par l’armée américaine, il a qualifié la Cour pénale internationale (CPI) d’« inefficace, irresponsable et carrément dangereuse », ajoutant « Nous allons interdire à ses juges et procureurs l’entrée aux États-Unis.

Nous allons prendre des sanctions contre leurs avoirs dans le système financier américain et nous allons engager des poursuites contre eux dans notre système judiciaire. Nous ferons la même chose pour toute entreprise ou État qui assiste une enquête de la CPI sur les États-Unis et nous prendrons note si des pays coopèrent avec les enquêtes de la CPI sur les États-Unis et leurs alliés », et « Nous laisserons la CPI mourir seule. Après tout, et pour ainsi dire, la CPI est déjà morte à nos yeux ».

Partager