Partager

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. Le 2ème tournoi « Ambassador’s Cup » de Wushu, également connu sous le nom d’arts martiaux chinois, s’est déroulé à Rehovot, la ville centrale d’Israël et 14 athlètes israéliens ont y ont participé.

L’histoire du Wushu remonte à la dynastie Xia, il y a plus de 4 000 ans et il couvre un large éventail d’activités, dont les techniques de combat, les exercices physiques et les méthodes de discipline mentaleet est maintenant adopté dans le monde entier pour l’autodéfense, l’exercice, la santé, la croissance spirituelle et la compétition sportive.

Zhan a continué que le Wushu a été influencé par de nombreuses pensées religieuses et philosophiques pendant des milliers d’années.

« C’est formidable que le concours de Wushu ait eu lieu à Rehovot pour la deuxième fois « , a déclaré Yaniv Markovich, maire adjoint de Rehovot, dans une interview avec Xinhua.

Ce genre de sport est très populaire à Rehovot et beaucoup de gens, y compris les étudiants et les enfants, veulent venir apprendre le Wushu. « C’est se battre avec beaucoup de pensées et de sentiments et apprendre à connaître l’autre côté, » a noté Markovich.

Markovich a dit que la pratique du Wushu en Israël fait partie des bonnes relations entre la Chine et Israël. Si les gens apprennent ce genre de sport, ils peuvent apprendre quelque chose sur les Chinois.

Le Wushu est un sport très important non seulement pour les enfants, mais aussi pour les adultes. Il s’agit d’un sport unique et magnifiquement exécuté qui peut améliorer un individu dans de nombreux aspects, a déclaré Frenkel Alexander, président de la Fédération Wushu d’Israël.

Le tournoi « Ambassador’s Cup » des arts martiaux chinois a été organisé conjointement par l’Ambassade de Chine en Israël et la Fédération de Wushu d’Israël.

Source : China.orh & Israël Valley

http://www.china.org.cn/arts/2019-05/30/content_74838549.htm

Partager