Partager

La Croix (Copyright). L’Amitié judéo-chrétienne de France, qui s’est réunie en Assemblée générale à Rennes (Ille-et-Vilaine) les 30 et 31 mai a attribué son prix 2019 à Mgr Pierre d’Ornellas.

L’Amitié judéo-chrétienne de France (AJCF) a choisi dimanche 26 mai Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes (Ille-et-Vilaine), comme lauréat de son prix 2019. Celui-ci lui sera remis lors d’une cérémonie mercredi 20 novembre 2019, au Collège des Bernardins à Paris.

Coauteur, avec Jean-François Bensahel, le président de la synagogue Copernic, de Juifs et Chrétiens, frères à l’évidence, paru en 2015 aux éditions Odile Jacob, Mgr d’Ornellas avait témoigné, lors des 70 ans de l’AJCF, le 5 mars 2018, de « l’importance de la présence d’Israël et du peuple juif », explique Jacqueline Cuche, présidente de l’association.

Cet ancien collaborateur du cardinal Lustiger, dont il fut l’évêque auxiliaire à Paris, avait été marqué par un voyage à Auschwitz, qui l’a conduit à longuement réfléchir à l’élection du peuple juif. « Il s’agit d’un artisan important du dialogue entre juifs et chrétiens aujourd’hui en France », ajoute Jacqueline Cuche.

Mgr d’Ornellas est intervenu lors de l’Assemblée générale de l’AJCF qui s’est réunie ces derniers jours à Rennes sur le thème « Juifs et chrétiens?: comment progresser dans le dialogue et la rencontre?? » Avec Jean-François Bensahel, il a proposé « six chemins de réflexion » pour favoriser la rencontre. Autre temps fort de cette Assemblée générale, le père Michel Remaud, qui a vécu durant trente ans en Israël, s’est exprimé sur la façon dont le judaïsme peut interpeller les chrétiens et les faire progresser dans leur compréhension des Évangiles.

 

Partager