Partager

Maskit est une maison de couture israélienne fondée en 1954 par Ruth Dayan, épouse de Moshe Dayan. C’était la première maison de mode du pays. Maskit fabrique des textiles, des vêtements, des objets d’art et des bijoux.

DANS LE SITE fr.fashionnetwork.com

« Tel Aviv est une ville d’Israël, pleine de promesses et d’heureuses surprises. C’est le cas avec le label Maskit qui a défilé dans le cadre de la Fashion Week de Tel Aviv. L’occasion de s’attarder sur cette marque distribuée à l’international, devenue le label le plus représentatif d’Israël (et qui a même habillé récemment Michelle Obama), fondée en 1954 par Ruth Dayan, aujourd’hui 97 ans !

La relève est assurée par la jeune Sharon Tal, 34 ans qui a repris les rênes créatives, après avoir travaillé auprès d’Alber Elbaz chez Lanvin et d’Alexander Mc Queen.Le label s’inspire toujours de la culture du pays, avec une garde-robe, épurée, moderne et des pièces emblématiques revisitées comme le manteau Egg, photographié dans les années 60. En 1970, la maison collabore avec des maisons françaises comme Givenchy, Dior ou Yves Saint Laurent. Une mode réalisée localement dans les ateliers de Tel Aviv et avec des broderies faites mains. La dernière collection est inspirée par la mer morte et la route du désert, avec des coupes précises, des matières de qualité et des imprimés exclusifs. Un label à suivre qui mixe avec talent modernité et tradition ».

LE PLUS. Ruth Dayan est la matriarche israélienne ultime, fondatrice de la maison de couture israélienne Maskit et activiste sociale engagée. Née en 1917, elle a reconnu le caractère unique et la beauté de l’artisanat traditionnel des femmes immigrées au début de l’État d’Israël. Elle a utilisé ces motifs dans sa maison de couture, fournissant des emplois à des centaines d’employés de la périphérie, pour la plupart de nouveaux immigrants. Elle est également une activiste sociale qui a fait campagne pour les nouveaux immigrants et la coexistence juive et arabe. Citation inspirante : « Je pense que la lutte pour l’égalité des femmes doit être menée non seulement par les femmes mais aussi par les hommes et les femmes ensemble. » (Israel21C)

LE PLUS. « Maskit enjoyed worldwide success in the 1960s, with clients that included Audrey Hepburn. From the 1960s to the 1980s, Maskit employed 2,000 people, with ten stores in Israel and one in New York. Maskit garments were sold by Bergdorf Goodman, Neiman Marcus and Saks Fifth Avenue.

The company closed in 1994 but it was reopened in 2013 by Nir and Sharon Tal, who had worked for Deloitte and Alexander McQueen. One of the investors was Israeli businessman Stef Wertheimer, founder of the industrial tool manufacturer Iscar purchased by Warren Buffett. Sharon Tal, now the company’s chief designer, re-established the brand in cooperation with Dayan ».

Partager