Partager

Un aticle de Jean Klein pour Israël Valley. Geely, structure d’innovation suédoise, filiale à 100 % du géant chinois de l’automobile, China Euro Vehicle Technology, s’engage de plus en plus avec Start-Up Nation Central pour identifier les technologies qu’elle pourrait mettre en œuvre en Israël dans le Geely Auto Group, une grande entreprise de plus de 50 000 employés qui comprend les marques GeelyAuto, Lynk & Co, PROTON et Lotus et Volvo Car Group.

Geely Automobile Holdings Ltd, société de recherche et développement comptant plus de 2 000 employés (dont 1 500 ingénieurs), couvre tous les aspects du développement des voitures particulières et ses dirigeants se rendent de plus en plus en Israël, avec trois domaines d’intérêt principaux : l’amélioration de l’expérience de l’utilisateur à bord d’un véhicule, la conduite autonome et la cybersécurité. Le CEVT travaille déjà avec 6 start-up technologiques israéliennes dans différents domaines et à différents stades de développement.

Ses dirigeants recherchent principalement deux choses : des technologies qui offrent une nouvelle expérience au passager et de nouvelles possibilités qui peuvent définir la mobilité de demain lorsque le conducteur n’est plus celui qui conduit.

Dans leur recherche jusqu’à présent, ils ont rencontré une entreprise israélienne travaillant avec du son virtuel. Leur solution est intéressante car elle offre la possibilité d’intimité dans un espace partagé par beaucoup, ce qui signifie qu’on peut être assis dans une voiture avec d’autres personnes tout en profitant d’un son que vous seul pouvez entendre sans utiliser d’écouteurs.

De nouvelles possibilités peuvent également être trouvées dans le domaine de la sécurité, la santé et le bien-être du conducteur. Par exemple, dans un avenir proche, des voitures intelligentes comprendront que la santé ou l’état physique du conducteur n’est pas optimal et qu’il ne devrait conduire, du fait d’une maladie ou d’une une crise cardiaque. »

Source ; Forbes & Israël Valley

 

 

Partager