Partager

Israël veut une réglementation plus sévère pour sauver les fossiles des mammouths. Le commerce de l’ivoire de cette espèce disparue s’est développé de manière exponentielle comme alternative légale à l’ivoire d’éléphant.

Israël tire la sonnette d’alarme, car près de 100 tonnes de défenses de mammouth alimentent le marché de l’ivoire chaque année. Mais sa démarche n’est pas soutenue par tous.

“Je dois dire que je suis contre cette initiative, car la défense de mammouth a probablement complètement remplacé celle d’éléphant sur le marché international et qu’elle contribuera à sauver les éléphants de la disparition”, a déclaré Valery Plotnikov, chercheur à l’Académie des sciences de Yakoutie.

Seul un expert peut distinguer une défense d‘éléphant de celle du mammouth, ce qui signifie que le risque d’extinction des éléphants est toujours présent.

La population d‘éléphants d’Afrique a fortement chuté, passant de plus de 3 millions en 1900 à environ 415 000 de nos jours.

Selon un récent rapport de la CITES, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, le braconnage demeure la première menace pour la survie des éléphants d’Afrique.

https://fr.africanews.com/2019/06/09/israel-s-oppose-au-commerce-d-ivoire-de-mammouth/

Partager