Partager

Les boas constrictors en voie d’extinction, plus de 20 espèces de tortues et divers amphibiens entrés clandestinement en Israël et pouvant potentiellement mettre en danger la faune locale ont été retrouvés, entre autres reptiles, par les autorités israéliennes ces derniers jours, dans le cadre d’une action de répression internationale sur le commerce d’animaux sauvages, a annoncé l’Autorité de la nature et des parcs dans la journée de lundi.

Ces découvertes, en Israël, ont fait partie d’un travail international impliquant Interpol, Europol et plus de 20 nations, avec un bilan de 4 400 reptiles au total et environ 100 vendeurs et revendeurs illégaux présumés.

Parmi les reptiles localisés à travers le monde, 20 crocodiles, 2 700 tortues de mer et terrestres et 1 500 serpents, lézards et geckos. Six boas des sables originaires du Kenya ont été trouvés dans un avion-cargo aux Etats-Unis, deux pythons ont été récupérés dans l’ouest de l’Australie et 150 produits réalisés à l’aide de peau de reptiles – sac, porte-monnaies, ceintures, animaux empaillés – ont été saisis.

 

https://fr.timesofisrael.com/israel-demantele-un-trafic-de-reptiles-dont-de-rares-boas-constrictors/

 

Partager