Partager

La Société israélienne d’écologie et des sciences de l’environnement (ISEES) a organisé récemment la convention annuelle de la science et de l’environnement, à l’Université de Tel Aviv et le constat a été fait que la pollution atmosphérique en Israël pose un problème important pour l’environnement et la santé.

L’un des sujets les plus abordé concernait le projet du ministère israélien des Finances d’abolir en 2020 la politique de réduction des taxes sur l’achat de voitures hybrides moins polluants, ce qui va entraîner une réduction de la demande de voitures vertes en Israël.

Même avec l’exonération fiscale actuelle, les véhicules électriques hybrides ne représentent que 10 % de l’ensemble du marché de l’automobile en Israël.

Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé, il y a 4,2 millions de décès chaque année dans le monde à cause de l’exposition à la pollution atmosphérique extérieure.

De plus, 3,8 millions de décès résultent de l’exposition des ménages à la fumée des cuisinières et des combustibles sales.

Ceci étant, en ce qui concerne les niveaux de pollution, Israël occupe une bonne place parmi les pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) et l’industrie israélienne est très réglementée. La majeure partie de la pollution atmosphérique en Israël provient donc des transports.

La Chine et Israël développent et recherchent de nouvelles technologies vertes pour rendre le monde plus écologique et moins dommageable pour la nature et un partenariat entre les 2 pays a permis la création du Guangdong Technion-Israel Institute of Technology (GTIIT), qui offre des programmes de premier cycle et d’études supérieures aux étudiants étrangers.

Les coupes budgétaires prévues de 2,5 milliards de nouveaux shekelsannuleront le plan initial du gouvernement pour réduire la pollution atmosphérique. On estime qu’environ 2 500 personnes meurent chaque année en Israël à cause de la pollution de l’air qui fait plus de victimes que les attentats terroristes et les accidents de voiture réunis.

Source : Xinhuanet & Israël Valley

 

Partager